Ce que redoutaient les supporters, l'équipe de France et Raymond Domenenech l'ont presque fait. Les Bleus sont quasiment éliminés de la Coupe du monde 2010 dès la phase de groupes. Seul un miracle peut nous sauver... Un petit voyage à Lourdes ne serait pas de trop, la FFF a bien quelques euros pour payer l'aller-retour...

Une nouvelle faillite collective, un sélectionneur qui persiste dans ses choix tactiques incompréhensibles et qui manque d'audace, des joueurs qui ont le "melon", des joueurs qui ne jouent pas, voilà le résumé d'une soirée cauchemardesque !

Depuis le mondial 2006 où les anciens ont tenu la baraque, l'ère Domenech est catastrophique. Envers et contre tous, il a construit une équipe sans âme et sans organisation. il a tâtonné au hasard, espérant que les joueurs feraient le boulot à sa place. Il n'a jamais su comment s'y prendre et ne le saura jamais. Mépriser les médias, nier l'évidence, se persuader qu'il a raison (ou le croire), Domenech est champion du monde 2010 dans ces domaines. Au moins un titre pour les Bleus...

Une défaite contre la Chine et un match très moyen contre l'Uruguay n'ont pas servi de déclic au coach. Il nous ressort le même onze titulaire avec Gourcuff en moins. Ça c'est du changement ! Alors que Javier Aguirre joue l'offensive,on se contente d'un changement à la mi-temps (ouf il était temps ) et d'un deuxième en seconde période. Pour gagner, il faut marquer des buts, non ? Pendant 20 minutes, un buteur de la trempe de Cissé s'est échauffé en vain (il est content d'avoir fait le voyage)... Domenech était-il tétanisé au point de ne plus  pouvoir réfléchir ? L'entrée d'un défenseur n'aurait étonné personne...

En parlant de défenseurs, Squillaci, Clichy, Réveillère sont également heureux de cirer le banc. Gallas et Abidal étaient complètement à la rue, trop souvent pris de vitesse par ces diables de Mexicains. Les performances d'Evra et Sagna n'ont pas convaincu. Toulalan et Diaby (moins percutant que contre l'Uruguay) ont fait  le "job" au milieu de leur coéquipiers. En ce qui concerne le secteur offensif, seul Malouda avait le niveau hier soir. Ribéry avait la tête dans le guidon, Anelka errait comme une âme en peine et était partout sauf à sa place (il n'est peut-être pas assez payé en équipe de France), Govou a fait du Govou (deux fois titulaires tout de même). Gignac a tenté des choses avec les moyens du bord (les ballons n'arrivent jamais), Valbuena est entré en jeu bien trop tard. Pour Thierry Henry et Djibril Cissé.... Ah ils n'ont pas joué...

Le discours des Bleus devant les médias, sur la vie du groupe, n'était qu'une façade (belle langue de bois). Le sélectionneur n'avait-il pas déclaré qu'il n'y aurait pas de place pour les égos surdimensionnés ? Patrice Evra a eu un moment de lucidité après la rencontre en déclarant que la France n'est pas une grande équipe (du moins ces dernières années). Echec à l'Euro 2008, rebelote à la Coupe du monde 2010 (à moins d'un miracle), que dire de plus ?

La qualification ? Oui c'est possible. Il faut simplement que le Mexique et l'Uruguay ne fassent pas match nul et que les Bleus cartonnent l'Afrique du sud. Peut-on y croire ? on aimerait....